Une centrale solaire au Monte-Carlo Bay

Le Monte-Carlo Bay signe un nouveau partenariat avec la SMEG dans le cadre du contrat « SunE » de production photovoltaique
 

De gauche à droite, assis : Thomas Battaglione, Directeur Général de la SMEG et Frédéric Darnet, Directeur du Monte-Carlo Bay
debout : Pierfranck Pelacchi, Directeur Commercial de la SMEG, Achour Daïra, Directeur Technique du Monte-Carlo Bay et Christian Philippon, Chargé de mission de la SMEG.

 

En 2019, les clients du Monte-Carlo Bay bénéficient d’énergie solaire !

Le Monte-Carlo Bay et la SMEG sont liés depuis de nombreuses années par la volonté d’œuvrer ensemble dans le développement durable et la transition énergétique. Le Monte Carlo Bay, lauréat des Trophées e+ en 2017, se distingue une fois de plus en choisissant de recouvrir une partie de sa toiture d’un générateur photovoltaïque.


Cette opération permet de produire localement l’équivalent de la consommation d’une trentaine de logements, soit environ 160 MWh pour une puissance de 154 kWc.


L’installation solaire du Monte-Carlo Bay est financée, réalisée et exploitée par la SMEG au travers de la signature du contrat « SunE » proposé par cette dernière.


Les travaux qui ne nécessitent pas une fermeture de l’hôtel ont commencé à la mi-novembre et ont été finalisés fin mars. Ce fut un véritable défi architectural afin que la centrale solaire s’intègre parfaitement au bâtiment et que les modules solaires, réalisés sur mesure et assemblés sur place, donne l’illusion d’une toiture classique.
 
 

Inauguration de mise en service de la centrale solaire - Photo : Frédéric Darnet, Marie-Pierre Gramaglia, Thomas Battaglione et Achour Daïra

Inauguration de mise en service de la centrale solaire - Photo : Frédéric Darnet, Marie-Pierre Gramaglia, Thomas Battaglione et Achour Daïra

De par sa surface et son équipement, la centrale solaire est la plus puissante de la Principauté.

Avec une surface de plus 1 000m2 et 788 panneaux réalisés sur mesure et assemblés sur place, l’hôtel se dote ainsi d’une production électrique verte locale qu’il utilise directement pour faire fonctionner ses équipements. A savoir, l’énergie générée par la structure équivaut à la consommation d’une trentaine de logements soit environ 160 MWh pour une puissance de 154 kWc